Bras de fer entre Morsi et l’armée égyptienne

Dans un communiqué rendu public par la présidence, le président égyptien, Mohamed Morsi vient de rejeter l’ultimatum lancé par l’armée qui lui donnait 48 heures pour résoudre la crise et satisfaire les demandes des manifestants qui réclament son départ.

« L’Egypte ne permettra aucun retour en arrière quelles que soient les circonstances », a indiqué le président égyptien via le communiqué. 

D’autre part, le chef de la diplomatie égyptienne, Mohammed Kamel Mar a, à son tour, démissionné, devenant ainsi le cinquième ministre du gouvernement de Hichem Kandil à jeter l’éponge suite aux manifestations grandioses organisées par l’opposition qui revendique le départ de Mohamed Morsi et appelle à la tenue de présidentielles anticipées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here