Construction d’un nouveau barrage au Kef

Un nouveau barrage sera construit au Kef, dont les coûts s’élèvent à 146 millions dinars. La protection contre les inondations, la production de l’électricité, la conservation de l’eau et l’irrigation des zones agricoles seront les fonctions principales de ce barrage.

Il sera construit afin de se substituer au barrage d’Oued Mellag supérieur, dont les deux tiers ont subi des sédimentations et dont la situation générale nécessite le remplacement.

Si le projet prometteur  de développement régional du Kef requiert l’assentiment de la majorité de la population, il n’en est pas de même pour quelques zones rurales à Zaghouan, qui ont connu des mouvements de protestations. Ainsi, certains habitants n’ont pas hésité à se rendre aux sièges de la délégation et du gouvernorat pour exprimer leur mécontentement,  en raison  du manque et des coupures d’eau potable.

Selon Omar Khaloui, cadre dans la délégation régionale du développement agricole au gouvernorat de Zaghouan, la situation est due à la non inclusion de la zone dans le programme de développement et aux agissements de quelques habitants, à savoir le pillage des canaux d’irrigation, notamment après la révolution, le non-paiement des factures et les raccordements anarchiques.  A noter que la région d’el Fahs a été la plus sinistrée par le manque d’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here