Débat sur la Constitution : Les dispositions transitoires et le régime politique

A la veille des discussions qui auront lui à l’Assemblée Nationale Constituante (ANC) autour du Projet de Constitution, la Fondation pour le Futur (FFF) organise le 29 juin un atelier-débat autour des deux sujets qui ont suscité le plus d’intérêt depuis la publication du projet: les dispositions transitoires et le régime politique.

Participeront à ce débat, les deux experts juridiques, MM. Chafik Sarsar et Amin Mahfoudh, ainsi que deux membres de l’ANC,  Mme Lobna Jeribi et M. Omar Chetioui ; ainsi  qu’une quarantaine de membres de la société civile tunisienne.  Ce débat vise à rapprocher la société civile des discussions autour du projet de Constitution et de contribuer à une meilleure appréciation du contenu du projet en question.

Fondation pour le Futur

La Fondation pour le Futur est une organisation indépendante, multilatérale et à but non lucratif, dédiée à la promotion de la démocratie, des droits de l’Homme, et de l’Etat de droit. Elle soutient, dans la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) élargie, les initiatives des organisations de la société civile (OSC) engagées dans ces domaines tout en respectant l’identité culturelle de chaque pays. La Fondation a son siège à Amman, en Jordanie, et dispose, depuis 2012, d’un bureau en Tunisie. Depuis 2011, elle bénéficie du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social des Nations unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here