Les refugiés du camp de Choucha s’estiment victimes de racisme

Lors de la conférence de presse, organisée jeudi 27 juin, la représentante de l’Organisation des Nations Unies(ONU) pour les réfugiés est revenue sur la situation des 500 réfugiés du camp.

Notre confrère Mosaïque FM rapporte que la fonctionnaire de l’ONU a souligné que la moitié des concernés ont refusé de rester en Tunisie et ont demandé à participer au programme  d’intégration  de la HCR, estimant avoir été victimes de racisme dans le sud de la Tunisie.

Rappelons que le camp de Choucha sera officiellement et définitivement  fermé le 30 juin 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here