Lassaad Dhaouadi : des opérations financières « sales » en Tunisie

 « La Tunisie est désormais classée 5e pays le plus dangereux pour la Belgique par la cellule de lutte contre le blanchiment d’argent », indique l’expert et conseiller en fiscalité, Lassaad Dhaouadi, ce jeudi 27 juin, sur les ondes de Shems FM.

L’expert conseiller a souligné que la Belgique a détecté de nombreuses opérations financières “sales” effectuées en Tunisie. A titre d’exemple, une société tunisienne totalement exportatrice, créée sous le couvert d’un centre d’appels alors qu’elle n’est en réalité qu’une entreprise de blanchiment d’argent.

Revenant sur le projet du nouveau Code de l’investissement de février 2013, M. Dhaouadi l’a qualifié de “Code de spoliation des avoirs, du crime organisé et du blanchiment d’argent”.

Article précédentLancement d’un débat national sur l’avenir énergétique en Tunisie pour la première fois
Article suivantSofiane Ben Farhat laissé en liberté après son interrogatoire aujourd’hui
Bechir Lakani
Diplômé de la Sorbonne en Linguistique comparée, passionné par le sport, la lecture, la musique et l'art, Béchir Lakani collabore avec le site L’Économiste Maghrébin depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here