Agression des journalistes : le Syndicat national des journalistes tunisiens condamne

Le Syndicat national des journalistes tunisiens s’est indigné, dans un communiqué de presse, rendu public aujourd’hui,  de la dernière agression subie par les trois journalistes : Manel Mejri , Adnène Chaouchi et Nizar Dridi  devant l’Assemblée nationale constituante, lors d’une couverture médiatique d’un sit-in de protestation des Ligues de protection de la révolution.

Le syndicat condamne ces agissements « dont l’objectif est de soumettre la liberté de la presse ». Dans le même communiqué, le syndicat a demandé aux autorités d’assurer la protection des journalistes.  Le syndicat a aussi exprimé son soutien au journaliste Soufiène Ben Farhat suite à sa comparution devant le juge d’instruction pour des présomptions de diffamation et divulgation de fausses nouvelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here