Moncef Zoghlami : « l’officier le plus ancien occupera le poste de Rachid Ammar »

Réagissant au départ à la  retraite du général Rachid Ammar, Moncef Zoghlami, ancien colonel de l’armée  a confié  sur les ondes de Mosaïque FM, avoir beaucoup d’estime pour le chef d’état-major des armées qui est un patriote et un homme d’honneur.

Sa décision de démissionner est en partie due à l’ingratitude de certaines parties qui n’ont pas accédé à sa demande de fournir les équipements nécessaires aux militaires, a-t-il précisé.

Pour l’ancien colonel, Rachid Ammar n’a pas d’ambition politique. L’armée est apolitique, sa seule devise  est de servir la patrie. Quant à son successeur, «  c’est à l’officier le plus ancien dans le grade le plus élevé d’occuper ce poste » a-t-il rappelé.

Par ailleurs,Moncef Zoghlami, président l’Association «  Équité des Anciens Militaires », est revenu sur l’affaire Barraket Essahel qui a vu 244 militaires, accusés de préparer un coup d’état, se sujets à l’emprisonnement et à la torture. « Nous avons été limogés en 1992 par le ministre de la Défense sans aucune justification, nous revendiquons la régularisation de notre situation administrative, a-t-il martelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here