Rachid Ammar : « J’ai refusé le poste de la Présidence de la République le 15 janvier 2011 »

Lors de son intervention sur la chaîne Ettounsiya Tv, hier lundi 24 juin, le général Rachid Ammar a révélé publiquement, pour la première fois, avoir refusé le poste de la Présidence de la République le 15 janvier 2011, malgré les pressions exercées sur lui par les plus hauts responsables de l’Etat. C’est dans ce sens qu’il avait opté pour l’application de l’article 57 de la Constitution de 1959, permettant ainsi une transition démocratique respectueuse de l’esprit de la République.

Revenant sur la fameuse nuit du 14 janvier, le général démissionnaire a révélé que le président en fuite l’avait appelé pour demander s’il pouvait rentrer au pays et qu’il l’a fermement dissuadé de le faire. Ainsi a-t-il changé le cours de l’histoire de la Tunisie, en permettant à Foued Mbazaa de s’installer à la tête de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here