Essebsi se dit favorable à l’élection présidentielle au suffrage universel direct

Dans une interview accordée aujourd’hui, mardi 25 juin, à notre confrère arabophone Le Maghreb, Béji Caïd Essebsi, le président-fondateur de Nidaa Tounès a affirmé que la condition sine qua non pour  présenter sa candidature à la présidence de la République est que le Président soit élu au suffrage universel direct.

Revenant sur l’ « échec » du gouvernement d’Ali Laarayedh, M. Essebsi a  également indiqué  que, seule la formation d’un gouvernement de Salut national est susceptible de sauver le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here