L’UTAP demande l’application de l’augmentation des prix des tomates destinées à la transformation

Le bureau exécutif élargi de l’UTAP a appelé, jeudi 20 juin, à l’application de la hausse des prix de référence des tomates destinées à la transformation, telle qu’elle a été décidée, en 2012, tout en demandant une nouvelle révision des prix, en raison de la hausse constante du coût de production.

 Lors de leur première réunion périodique après le congrès de l’organisation agricole, les membres du bureau ont évoqué les effets négatifs des conditions climatiques sur la campagne céréalière et les dégâts subis par les producteurs.

 Ils ont demandé de faire bénéficier rapidement les agriculteurs sinistrés de certificats de catastrophe naturelle et de revoir les critères de leur octroi, en comptabilisant 12 quintaux par hectare au lieu de 8 quintaux par hectare.

 Face aux dangers qui menacent les oliveraies à cause de la sécheresse, le bureau exécutif élargi a appelé à inclure les gouvernorats de Kasserine, Mahdia et Kairouan dans le programme d’intervention mis en place par l’Etat pour faire face à l’impact du déficit pluviométrique et faire bénéficier les producteurs d’olives sinistrés d’une prime pour irriguer leurs cultures.

 Les membres du bureau ont aussi réclamé une intervention rapide pour résoudre le problème de la fermeture de l’usine de lait « Laino », tout en attirant l’attention sur ses effets négatifs sur les éleveurs.

  Evoquant la situation du secteur de la pêche, ils ont souligné la nécessité de lutter contre toute forme de pêche anarchique lors de la période de repos biologique.

  La réunion, au cours de laquelle ont pris part les membres du bureau exécutif national et les présidents des unions régionales de l’agriculture et de la pêche, s’est égalemen penchée sur le plan d’action du conseil central.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here