C’est le temps de l’ISO 26000 ?

Une étude réalisée par la GIZ, intitulée « la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) en Tunisie »  dresse le tableau de la RSE, dans une conjoncture tunisienne turbulente. Quelle est la place de l’entreprise après le soulèvement du 14 janvier ? L’entreprise peut –elle générer du profit tout en restant ‘’humaine’’ pu plutôt philanthrope ?

Par définition, la RSE  est un « concept dans lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans leur  interaction avec leurs parties prenantes sur une base volontaire ». Cela signifie pour l’entreprise d’après les lignes directrices de l’ISO 26000 qu’elle agira de manière éthique et transparente, deux termes décrits comme mots clés de la RSE par M. Eric Vanin – Expert ISO, Evaluateur ISO 26000-Groupe AFNOR lors du séminaire national de sensibilisation. Cet événement sous le thème ‘’ la pratique de la responsabilité sociétale selon la norme internationale ISO, 26000 dans les organisations tunisiennes’’ est organisé par l’Institut National de Normalisation et de Propriété Intellectuelle (Innorpi) dans l’objectif de promouvoir la culture de la RSE.                                 

Ce séminaire s’inscrit en fait dans le projet MENA/SIDA/RSO,lancé en 2011 jusqu’à 2014. Daprès Mme Narjess Rezgui, Coordinatrice nationale du projet, l’intérêt des autorités publiques à la RSO ne cesse de croître. Une déclaration confirmée par M.Klaai Ridha, représentant du ministre de la Gouvernance et la lutte contre la corruption, le consensus social constitue aujourd’hui le fondement d’une économie performante, dynamique et moderned’où l’importance de la norme ISO 26000 sur la responsabilité sociétale jusqu’ en 2013. Selon Mme Rezgui, la première phase du  projet (2011) a permis la formation de quatre experts nationaux en RSO, et l’accompagnement de deux organismes pilotes  (Amen Bank pour le secteur privé et la STEG pour le public). Deux séminaires ont été organisés au cours de cette même phase à Tunis et à Sfax ,  rassemblant 130 et 127 participants respectivement représentants des parties prenantes à l’RSO ( consommateurs , Industries , Associations ….). la deuxième phase du projet a vu la participation supplémentaire de quatre autres entreprises (OTC (public) et SAIPH, PIC et FTO (privé) et la formation de 4 nouveaux experts nationaux. En 2013, selon Mme Rezgui, il y a eu sélection de  8 nouvelles organismes pilotes ( SNTRI , SONEDE, CNAM, INNORPI , BTS ( public ) , Elmawassir , Groupe Loukil , Hôtel Royal Hammamet (privé) , appartenant à des secteurs d’activités plus diversifiés qu’en 2011 et 2012. L’organisation nationale de normalisation( ISO ) a affiné ses critères de sélection pour les organismes pilotes ( une expérience dans la certification SMQ « système management de la qualité »  ou SME «  système de management environnemental » préférable, l’impact stratégique des activités de l’entreprise.  ). Les experts nationaux sont également choisis en fonction de leurs connaissances des thèmes de la RSO, les expériences acquises en matière de consulting et leur engagement pour le projet.

« Le projet, se terminant en 2013, a pour perspectives de pérenniser la démarche ISO 26000 et la diffusion de la culture RSO »,   a ajouté la coordinatrice du projet. En effet, l’étude faite par la GIZ souligne que « pour l’entreprise tunisienne, la RSE devrait représenter une opportunité de renforcement de sa compétitivité, notamment sur les marchés extérieurs, voire de conquête de nouveaux marchés ». En contrepartie, un engagement  des entreprises pour la mise en œuvre de la RSE qui diminue (des entreprises radiées du pacte mondial faute de communication de leurs progrès), la perception partielle de la RSE (réponse à des préoccupations immédiates résultant d’une contrainte extérieure ou d’un avantage attendu plutôt que d’une vision à long terme) et une communisation sur la RSE limitée jusque-là aux activités épisodiques ou orientée vers des cibles limitées, souligne l’étude. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here