L’exploitation de la mine de “Sra Ouertène” soumise à une étude actualisée

L’autorisation de l’exploitation de la mine “Sra Ouertène” dans la région du Kef ne sera accordée qu’après l’élaboration d’une étude actualisée sur le site et dans le cadre d’un appel d’offres qui sera lancé en toute transparence”, a déclaré le secrétaire d’Etat chargé de l’Energie et des Mines, Nidhal Ouerfelli.

Dans une déclaration, en marge de la réunion, à Hammamet, des experts arabes sur “la portée d’introduction des stations nucléaires dans les systèmes de production de l’électricité et du dessalement de l’eau de la mer“, M. Ourfelli a annoncé, que l’élaboration de l’étude en question sera entamée très prochainement.

“Le site minier reste la propriété de l’Etat, qui est prêt à lancer le projet d’exploitation avec un partenaire tunisien ou étranger“, a poursuivi le secrétaire d’Etat, relevant que le partenaire technique pour la réalisation du projet sera la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG).

M. Ouerfelli a fait observer, de l’autre côté, que la participation d’une entreprise à la mise à jour des données concernant le site “Sra Ouertène” “ne lui donnera pas la priorité pour son exploitation“.

Un appel d’offres sera lancé pour l’exploitation de la mine et le marché pourrait être remporté par une entreprise, autre que celle qui a participé à l’élaboration de l’étude, a-t-il expliqué.

Article précédentAffaire classée pour quatre rappeurs, un deuxième procès pour les deux autres rappeurs et une journaliste
Article suivantLa Syrie ou le « trou noir » qui menace d’absorber toute la région

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here