Ghazi Ghrairi accuse certains médias d’encourager la violence

Interviewé par la radio libre Mosaïque FM à propos de la tenue, mardi et mercredi 18 et 19 juin, du Congrès national de lutte contre le terrorisme, qui réunira 300 associations et 74 partis politiques, le coordinateur général du congrès, Ghazi Ghrairi, a indiqué que le Congrès, apte juridiquement à se porter partie civile, veillera à établir une Charte nationale contre la violence et à créer un observatoire de lutte contre la violence.

Ghazi Ghrairi a par ailleurs accusé certains médias de souffler sur la braise, en servant de tribune à des prédicateurs qui appellent à la violence ou qui la justifient.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here