Lancement d’une campagne de lutte contre la contrebande des produits artisanaux

La Fédération nationale de l’artisanat a décidé de lancer une campagne ouverte pour lutter contre la contrebande des produits artisanaux qui représentent un danger pour la santé du citoyen (matières cancérigènes), ainsi que pour l’économie tunisienne et la paix sociale.

 La fédération a indiqué, vendredi 14 juin, dans un communiqué, que la commercialisation de ces produits importés de manière illégale, notamment dans les circuits touristiques (marché principal de l’artisan tunisien), a été à l’origine d’un chômage forcé de 60% des artisans outre la fermeture des ateliers et la disparition des compétences dans ce domaine.

 Elle a rappelé, également, la hausse sans précédent des réclamations des touristes après l’acquisition de ces produits qui ne répondent pas aux normes de qualité.

 La Fédération nationale de l’artisanat a mis l’accent sur la nécessité de réactiver la loi régissant le commerce et la distribution des produits artisanaux dans les plus brefs délais pour assainir les circuits de commercialisation.

 Elle a, encore, appelé l’Etat à reprendre le rôle vital qu’il jouait à  travers les magasins de la « SOCOPA », pour réguler le marché, promouvoir le produit artisanal tunisien et sauver les artisans du chômage forcé.

 Elle a exprimé, par ailleurs, « sa grande déception vis-à-vis de la direction générale de l’Office national de l’artisanat qui a du mal à changer la triste réalité du secteur« , appelant les autorités compétentes à « adopter des propositions et programmes susceptibles de promouvoir le secteur et le faire sortir définitivement de l’ornière ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here