Nelson Mandela « n’est pas immortel »

Agé de 94 ans, Nelson Mandela  a été hospitalisé ce samedi 7 juin pour une infection pulmonaire.

Déjà hospitalisé au printemps, le héros de la lutte contre l’apartheid est apparu très affaibli lors de sa dernière apparition publique fin avril, à l’occasion d’une visite des plus hauts dirigeants du pays. Les images montraient un vieil homme assis sur un fauteuil, les jambes cachées par une couverture, posées à plat sur un repose-pieds. Son visage semblait de cire et n’exprimait aucune émotion, alors que ses visiteurs plaisantaient autour de lui, rapporte l’agence AFP.

Les séquelles du bagne

 Le Prix Nobel de la Paix  avait auparavant été hospitalisé en janvier 2011, puis en décembre 2012, chaque fois pour des infections pulmonaires, probablement liées aux séquelles d’une tuberculose contractée pendant son séjour sur l’île-prison de Robben Island, au large du Cap. C’est dans ce bagne qu’il avait passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime de l’apartheid, cassant des cailloux dans une poussière qui a durablement endommagé ses poumons.

Mais il a été ramené en avion à Pretoria en décembre pour raisons de santé.

Une idole vénérée par tout un peuple

La santé de Nelson Mandela  préoccupe ses concitoyens au plus haut point. Le père de la nation n’est plus apparu en public depuis 2010, s’est complètement retiré de la vie politique et n’a plus exprimé aucune opinion publiquement depuis des années, mais son ombre immense plane sur le pays. Il  reste  une idole vénérée par tout un peuple, pour avoir réussi à éviter une explosion de violence raciale lors du passage entre le régime ségrégationniste et la démocratie en 1994.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here