Les terroristes auraient quitté Jebel Chaambi

Le major Mokhtar Ben Nasr, porte-parole officiel du ministère de la Défense, a déclaré  aujourd’hui 7 juin sur Express FM,  que les groupes terroristes retranchés à Jebel Chaambi auraient quitté les lieux, depuis l’explosion de la première mine.

Il a par ailleurs évoqué la possibilité qu’ils aient pu bénéficier de soutiens extérieurs pour s’enfuir et se cacher ailleurs.

Le porte-parole du ministère de la Défense a souligné que l’armée s’emploie, à l’heure actuelle,  à déminer le site, à le sécuriser définitivement  pour  qu’il ne serve plus de refuge aux terroristes.

Revenant sur l’explosion, hier,  de la 5e mine qui a fait deux morts parmi les militaires, Mokhtar Ben Nasr a fait savoir qu’il s’agit d’une mine artisanale, plus puissante que celles qui ont explosé antérieurement, ce qui laisse envisager un « tournant dangereux ».

Appelant à l’union sacrée contre le terrorisme, il a fortement nié toute infiltration de l’armée par des éléments acquis aux thèses terroristes, soulignant qu’il s’agit d’une « guerre de longue haleine » et que l’Armée tunisienne est bien outillée et bien formée pour la contrer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here