Abbou : « Certains abus auraient été commis par la commission mixte de rédaction de la Constitution»

Le secrétaire général du Parti du Courant démocratique, Mohamed Abbou, a déclaré avoir examiné avec le président de l’Assemblée nationale constituante, Mustapha Ben Jaafar, les questions controversées relatives au projet de Constitution et les obstacles qui freinent les travaux de l’Assemblée nationale constituante. Il a aussi insisté sur la nécessité de parvenir à un compromis pour remédier à ces obstacles.

Dans une déclaration, vendredi,  Abbou a admis que certains abus ont pu être commis par la commission mixte de coordination et de rédaction de la Constitution, relevant la nécessité de trouver des compromis avant la séance plénière qui sera consacrée à la discussion, article par article, du projet de Constitution.

Il a appelé à la nécessité de réunir les conditions favorables pour que l’ANC puisse adopter la nouvelle Constitution dans les meilleurs délais et d’en finir  avec la phase de transition au plus vite.

Cet entretien s’inscrivait dans le cadre d’une série de rencontres de Ben Jaafar avec les chefs des partis politiques représentés à l’ANC et au dialogue national.

TAP 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here