Fethi Haddaoui dévoile les grandes lignes de la 49e édition du Festival international de Hammamet

Fignolant le programme définitif de la 49e édition du Festival international de Hammamet qui se tiendra du 20 juillet au 23 août 2013, Fethi Haddaoui, directeur de l’édition 2013 a tenu à signaler que la programmation promet un cocktail culturel et artistique bien diversifié, pour répondre aux goûts multiples des festivaliers.

Dans une déclaration exclusive à l’agence TAP, il a annoncé que l’ouverture sera aux couleurs de la Tunisie, l’Egypte, la France et de la Palestine dans un spectacle intitulé “Ilahad El maa” (Jusqu’au bout de l’eau) sous la direction artistique de Nawal Skandrani. La clôture sera marquée par trois parties: une exposition photographique belge, une pièce théâtrale belge et un concert mixte belgo-palestinien “El Manara”.

La soirée du 13 août, qui coïncide avec la célébration de la Fête nationale de la femme, sera une sorte d’hommage à la femme arabe et africaine à travers un concert réunissant des artistes femmes de Tunisie, d’Algérie, de Mauritanie et du Sénégal, un concert dédié à la mémoire de la chanteuse et activiste politique sud africaine Miriam Makeba. Des créatrices arabes dans les différents domaines seront honorées et des séances de signatures d’œuvres littéraires féminines seront au programme.

Parmi les artistes étrangers ayant confirmé leur participation, figurent l’artiste algérien Idir et le chanteur et saxophoniste camerounais Manu Dibango.

Le quatrième art tunisien sera présent en force avec la présentation de la dernière pièce de Fadhel Jaibi “Tsunami”, “Klem ellil, zéro virgule” de Tawfik Jebali, “Monstranum’s” de Ezzeddine Gannoun, “Le terrible” de Mounir Argui et “Bourguiba, la dernière prison” de Raja Farhat.

En ce qui concerne la participation tunisienne, des négociations sont toujours en cours avec les artistes, explique Fethi Haddaoui qui a fait savoir que parmi les spectacles confirmés figure celui de Walid Ettounsi avec un groupe d’artistes pour une soirée spéciale art populaire.

Le cinéma sera éventuellement présent à travers la programmation de films tunisiens récents dont probablement “La vie d’Adèle” d’Abdellatif Kechiche, Palme d’Or au festival de Cannes 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here