Egypte : prison ferme pour 43 activistes étrangers et égyptiens

De peines allant jusqu’à 5 ans d’emprisonnement, c’est la sentence prononcée aujourd’hui par la justice égyptienne contre une quarantaine d’ONG opérant en Égypte, dont 27 étrangères. Les inculpés, dont 20 sont Américains, ont été accusés de travailler pour le compte d’ONG travaillant sans autorisation et de recevoir des financements illicites.

Parmi les 43 inculpés, 27 avaient déjà fui le territoire égyptien et ont par la suite été condamnés à cinq ans de prison par contumace. Parmi les 16 restants, 5 ont reçu des peines de deux ans de prison ferme et 11 ont été condamnés à un an avec sursis.

Plusieurs observateurs ont estimé que le jugement est purement politique. Les organisations de la société civile l’ont vivement dénoncé d’autant qu’il survient peu après la proclamation d’une loi visant à organiser le secteur des ONG, notamment celles étrangères exerçant en Égypte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here