Recep Tayyip Erdo?an dans le collimateur de Hamma Hammami

«  Nous avons été invité pour dîner avec Erdo?an mais nous avons refusé, car nous ne participons pas aux festins  des despotes et des comploteurs », a déclaré ce matin Hamma Hammami, leader  et porte-parole du Front Populaire. Sur un ton indigné, le leader de la gauche s’en est pris aux islamistes de la Turquie. Il n’a pas seulement décliné l’invitation du gouvernement pour participer à la réception donnée par le Premier ministre turc, en déplacement à Tunis les 5 et 6 juin, mais il a appelé «  toutes les forces vives du peuple tunisien à protester massivement devant le siège de l’ambassade turque à Tunis ». Le message serait, selon lui, de faire comprendre à Erdo?an qu’il est non seulement  persona non grata sur le sol tunisien, mais qu’il est le chef d’un gouvernement « répressif est rétrograde ». «  La répression violente en cours en Turquie est une preuve de l’échec des islamistes que l’Occident a souvent présenté comme le modèle de l’islam démocratique », a fustigé l’opposant tunisien, tout en lançant un appel « aux Tunisiens libres pour soutenir le grand peuple turc ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here