Fabius espère de la « clémence » pour les Femen européennes jugées en Tunisie

  Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a souhaité, dimanche 2 juin, que la justice tunisienne fasse preuve de «clémence » vis à vis des trois militantes européennes de Femen, dont deux Françaises, qui doivent être jugées, mercredi 5 juin, pour avoir manifesté seins nus à Tunis.

   « La justice tunisienne est indépendante mais enfin je souhaite qu’elle fasse preuve de clémence », a déclaré M. Fabius au Grand rendez-vous Europe1/i-télé/Le Parisien, estimant que ce qu’avaient fait les trois femmes n’était« pas quelque chose qui mérite une peine dure ».

   Les trois militantes comparaîtront le 5 juin pour« outrage public à la pudeur » (passible de six mois de prison ferme) et « atteinte aux bonnes mœurs ou à la morale publique » (passible de six mois de prison ferme).

   Elles ont été arrêtées, mercredi, après avoir manifesté seins nus près du Palais de justice de Tunis en soutien à Amina Femen.

   « Nous n’avons pas à nous ingérer dans les affaires intérieures tunisienne« , a encore déclaré M. Fabius, précisant qu’il avait  « trouvé des évolutions intéressantes », lors de sa visite mi-mai à Tunis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here