Création d’une commission de contrôle financier à l’UTAP

La création d’une nouvelle commission de contrôle financier au sein de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (UTAP) est la  principale décision émanant de la discussion des motions du statut de l’UTAP, lors du congrès extraordinaire de l’organisation agricole, qui se tient du 28 au 1er juin à Sousse (Centre -Est).

Le président de la commission du statut, Adel Messaoudi, a précisé, dans un entretien téléphonique avec l’agence TAP, que la commission créée est élue directement par l’assemblée de l’organisation agricole et n’est soumise qu’à l’autorité de cette assemblée.

Selon Messaoudi, la commission est chargée de contrôler les finances des structures relevant de l’UTAP, précisant que chaque structure a le droit de signaler directement à cette commission toute infraction enregistrée.

Les participants à la discussion générale des motions du statut ont présenté plusieurs recommandations, dont, principalement, la limitation à deux mandats pour l’occupation des postes de président et de trésorier au sein de l’UTAP.

Il a ajouté que l’âge maximum de candidature a été fixé à 65 ans pour la direction de n’importe quelle structure. Par ailleurs, le candidat ne doit pas avoir une responsabilité politique, précisant que la nouvelle clause interdit le cumul entre les fonctions politiques (partis) et au sein de l’organisation agricole.  Messaoudi a souligné, dans ce cadre, qu’un article stipulant qu’«aucune personne ne peut assumer de responsabilités au sein de l’organisation agricole et ses structures locales et régionales qu’à travers des élections transparentes et démocratiques a été ajouté, mettant fin ainsi aux anciennes pratiques de nomination.

Dans sa motion finale le congrès extraordinaire de l’UTAP a ajouté une clause interdisant à toute personne parmi les adhérents au Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) dissous d’assumer une responsabilité au sein de l’UTAP ou de ses structures, a-t-il précisé.

Les élections des nouveaux membres du conseil central de l’UTAP ont démarré jeudi 30 Mai 2013. 571 membres de l’UTAP ont présenté leur candidature sur un total de 876 congressistes.

Les congressistes ont contesté la méthode de vote et demandé à ce que les délégués de chaque gouvernorat procèdent à l’élection de leurs représentants au conseil central, ces derniers connaissant bien les candidats et ce en lieu et place de l’élection des membres du conseil central en une seule fois par tous les congressistes.

Le congrès exceptionnel de l’UTAP se tient du 28 au 01juin 2013, avec la participation de 876 congressistes représentant les différentes catégories d’agriculteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here