Affaires Chokri Belaïd et du Mont Chaambi : découverte d’empreintes de Kamel Gadhgadhi sur une voiture volée de la STEG et publication des photos des terroristes

Le ministère de l’Intérieur sort enfin de son mutisme. Que ce soit à propos de l’affaire Chokri Belaïd ou du Mont Chaambi, Mohamed Ali Aroui, porte-parole du ministère de l’Intérieur a porté aujourd’hui de nouveaux éclaircissements, lors d’une conférence de presse organisée à la caserne de l’Aouina.

Concernant le dossier Chokri Belaïd, le porte-parole du ministère de l’Intérieur a annoncé qu’on a retrouvé l’empreinte de la main gauche de Kamal Gadhgadhi sur la porte de la voiture volée de la STEG pleine d’armes retrouvée à Mnihla. Ce qui donne  à penser que les deux affaires sont liées. Il a annoncé, à ce propos, qu’on vient d’arrêter le responsable du dépôt où l’on a retrouvé la voiture pour son implication dans l’affaire.

Sur un autre plan et concernant le Mont Chaambi, on a indiqué qu’hier, un nouveau suspect a été arrêté. Il serait lié au groupe encore retranché dans les montagnes. Il vient  s’ajouter aux trois suspects arrêtés le 28 mai et aux 45 arrêtés depuis le début des événements. Toujours à propos de Chaambi, le ministère a indiqué qu’il est à la recherche d’une trentaine de personne dont 11 Algériens. Une vingtaine de photos des terroristes  impliqués dans les événements de Jebel Chaamni et dans le stockage des armes à Mnihla ont été communiquées à la presse, suite à l’autorisation du ministère public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here