Compétitivité : les États-Unis en tête de peloton

Les Américains récupèrent cette année leur place de leader dans les pays les plus compétitifs du monde, selon le rapport annuel de l’IMD (Institute for Management Development) de Lausanne.

Selon l’agence AFP, cette performance s’explique par trois raisons : rebond du secteur financier, innovations technologiques et performances des sociétés.

En 2012, Hong-Kong occupait la première place, suivi des États-Unis, puis de l’Etat helvétique. Cette année, on retrouve les trois même, mais dans un ordre différent:  les États-Unis sont en tête, suivis par la Suisse et Hong-Kong.

En 2013, les pays les plus compétitifs ont été la Suisse (2e), la Suède (4e) et l’Allemagne (9e). La France occupe la 28e place. Pour la Suisse, cette bonne performance s’explique par son industrie tournée vers l’exportation, des secteurs économiques diversifiés, un gros réseau de PME et une discipline fiscale. Comme l’année dernière, les autres pays de l’Europe souffrent des programmes d’austérité, qui retardent leur redressement, indique l’IMD. Sur les 30 premiers du classement, il y a 10 pays de l’UE. La France est juste devant l’Islande et le Chili, mais derrière la Thaïlande (27e). En 2012, la France était 29e et, en 1997, première année où le classement concerne à la fois les pays développés et émergents, elle était 22e.

Les économies émergentes ont connu des fortunes diverses en 2013. La Chine (21e) et la Russie (42e) ont amélioré leur classement alors que l’Inde (40e), le Brésil (51e) et l’Afrique du Sud (53e) ont reculé. Les économies émergentes restent largement dépendantes du redressement économique mondial, qui semble tardé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here