Libye : Mohamed Magarief écarté en vertu de la loi d’« isolement politique »

Dr  Mohamed Magarief, président du Congrès national libyen et ancien  ambassadeur en Inde dans les années 80 avant d’avoir rompu avec le régime de Kadhafi, a démissionné hier, mardi 28 mai, en vertu de la loi  d’ «isolement politique», adoptée récemment par le Parlement, et qui interdit à toute personne ayant occupé un poste officiel sous le régime Kaddafi d’exercer une activité politique.

Dans un communiqué diffusé en direct à la télévision libyenne, Muhamed Magarief a déclaré : “Le Parlement a adopté une loi d’isolement politique et tout le monde doit s’y conformer.”

«Je mets ma démission entre vos mains,  et je le fais la conscience tranquille et la tête haute», a-t-il souligné dans son discours de 40 minutes devant le Congrès.

M.Magarief avait passé 31 ans en exil en tant que chef de file du Front du salut national libyen, principal mouvement d’opposition à l’ex-dictateur libyen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here