Le FSD accorde à la Tunisie un prêt de 230 millions de dinars

Un accord de prêt d’une valeur de 150 millions de dollars, l’équivalent de 230 millions de dinars, a été conclu, mardi 28 mai, entre la Tunisie et le Fonds saoudien pour le développement (FSD).

  Remboursable sur 20 ans, dont 5 ans de grâce, ce prêt financera la construction de 20 000 logements sociaux, d’un coût de 1000 millions de dinars.

  La première étape du projet consiste en la construction de 4000 logements sociaux dans 7 gouvernorats, à savoir l’Ariana, Ben Arous, Nabeul, Zaghouan, La Manouba, Sousse et Jendouba et sera suivie, dans une seconde phase, par celle de 16 000 autres logements dans les régions intérieures du pays.

  L’accord de prêt a été signé, mardi, à Tunis, entre M. Lamine Doghri, ministre du Développement et de la Coopération internationale et le vice-président du Fonds saoudien, M. Yussef Ben Ibrahim.

  Le ministre a rappelé, à cette occasion, que l’enveloppe allouée par le FSD à la Tunisie a atteint, après la révolution, environ 371 millions de dollars pour le financement de plusieurs projets de développement, dont la centrale électrique à Sousse, le transport de gaz et le développement du système de la formation professionnelle.

  De son côté, le vice-président du FSD a indiqué que ce prêt a pour objectif de fournir un logement décent au citoyen tunisien, faisant état de l’engagement du fonds à soutenir les efforts de la Tunisie dans la réalisation de projets dans différents domaines (logement, santé, formation, électricité…).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here