Aérolia-Tunisie: émergence d’un pôle aéronautique d’envergure internationale à M’Ghira

« Le Parc de M’Ghira est le seul au monde qui soit totalement intégré et autonome et la Tunisie ambitionne d’en faire un pôle aéronautique d’envergue internationale », a déclaré M. Mehdi Jomaa, ministre de l’Industrie lors de la visite effectuée à la Zone Industrielle de M’Ghira en compagnie de M. Lamine Doghri, ministre du Développement et de la Coopération internationale qui a confirmé « les efforts déployés par les structures du département, en vue de promouvoir les atouts de la Tunisie dans le secteur aéronautique. ».

Accompagnée notamment du Gouverneur de Ben Arous et des Directeurs Généraux de FIPA, l’API et l’AFI, la délégation ministérielle s’est rendue dans les différentes unités du parc d’Aérolia où les deux ministres  ont été reçus par le président de la société française Aérolia, M. Christian Cornille ainsi que par les premiers responsables des sociétés partenaires  implantées sur le site.

Le site  d’Aerolia à M’Ghira, qui s’étend sur 20 ha (à 30 minutes de Tunis), a accueilli sept unités industrielles spécialisées dans l’aéronautique. Ce qui a contribué à l’émergence d’un grand pôle d’attraction industriel et urbain d’une envergure internationale. MM. Jomaa et Doghri se sont informés de la progression enregistrée par les sous-traitants et ont d’ailleurs présidé une réunion avec les divers intervenants dans la zone, en vue d’examiner les conditions de développement et de croissance de ce site, à la lumière des opportunités offertes par l’industrie aéronautique internationale.  La question de la formation des ressources humaines, des travaux d’aménagement en cours et de la préservation d’un environnement sain, ainsi que les contraintes de desserte du site ont été au centre de cette séance de travail .

La zone industrielle de M’Ghira, conçue par l’Agence Foncière Industrielle (AFI), a été progressivement dotée de toutes les commodités nécessaires et réalisée selon les standards internationaux. L’AFI, avec le concours de la Société de Promotion Immobilière pour la Vente et la Gestion (SOPIVEL), ont aménagé sur un espace de 6500 m² un centre de vie, dont les composantes ont été présentées aux deux ministres, à savoir des agences bancaires, un bureau de poste, un ensemble de bureaux, un call-center et des espaces pour la restauration, outre les services publics (commune, poste de police, bureau de recettes…). Les travaux de construction ont démarré en mai 2012 et seront achevés en septembre 2013, pour un coût de 3.8 millions de dinars.

La zone de M’Ghira a permis de stimuler davantage l’investissement et la création d’emplois dans la région. Les deux ministres ont visité à cette occasion les chantiers d’une nouvelle unité qui s’est installée dans le site spécialisée dans la coupe de la tôle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here