Kais Saied au sujet de la loi incriminant les agressions contre la police : «Mieux vaut instaurer la confiance qu’incriminer»

Ennahdha

Interviewé par  la radio Shems Fm au sujet du projet de loi incriminant les agressions contre la police qui fait la polémique actuellement, le professeur en droit constitutionnel Kais Saied a indiqué,  ce mardi 28 mai 2013, qu’il s’agit encore d’un projet qui doit  être révisé et rediscuté.

Il estime toutefois, que ce projet est « politiquement inapproprié » et que face aux agressions répétitives des forces de l’ordre, il serait mieux de penser à instaurer une approche qui rétablit la confiance entre les agents de l’ordre et les citoyens, plutôt que de recourir à l’incrimination et à la coercition qui sont généralement à l’origine du creusement de la défiance entre policiers et citoyens.

M. Saied affirme, en outre, que les agents de l’ordre ont droit à une législation et à une couverture sociale spécifiques,  qui leur permettent des conditions de travail dignes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here