Sea Latelec à El Méghira : les agents en grève les 27 et 28 mai

Suite au licenciement abusif de certains agents et au non-respect du droit syndical par la direction, le syndicat de base de la société d’équipements aéronautiques Sea Latelec à El Méghira-Ben Arous, relevant du groupe français Latécoère, a décidé d’observer une grève les 27 et 28 mai.

« Les agents revendiquent le respect des lois tunisiennes et du droit syndical et appellent à la mise en vigueur de l’accord conclu précédemment entre la direction et la partie syndicale», a déclaré Mohamed Ali Boughdir, secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) à Ben Arous.

Il a souligné que la direction de la société Sea Latelec a comploté contre une dizaine d’employés et les a licenciés. Et d’ajouter que le syndicat a entamé, hier 24 mai, ses mouvements de protestation pour rappeler que la dignité de l’employé tunisien doit être placée au-dessus de toute considération.

Sonia Jebali, secrétaire générale du syndicat de base de la société, a indiqué, pour sa part, que le syndicat regroupe 380 adhérents sur un total de 400 employés au sein de la société. Elle a fait savoir que depuis sa création, le 18 mars 2011, le syndicat est parvenu à améliorer les conditions de travail dans l’entreprise et à rétablir les droits des employés, outre l’annulation de la sous-traitance et la prise en compte des années que l’agent a passées sous ce régime lors de sa titularisation.

Wassila Ayachi, membre du bureau exécutif de l’UGTT à Ben Arous, a dénoncé, de son côté, le mutisme des autorités tunisiennes face à cette injustice subie par les employés de la société, soulignant que les investisseurs étrangers se doivent de respecter la législation tunisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here