Débat sur les normes comptables et d’audit de la finance islamique

UTICA, le 24 mai, l’Ordre des experts comptables (OECT) a organisé un débat sur les normes comptables et d’audit pour la finance islamique (FI).

Le président du Conseil national de l’OECT, Nabil Abdellatif, a confirmé que la FI est un système alternatif  qui complète le conventionnel afin de diversifier les sources de financement.

Slim Besbès, ministre conseiller auprès du chef du Gouvernement chargé du dossier économique, a déclaré que la finance islamique pourrait être un choix stratégique pour la croissance économique, à condition de choisir les bons outils pour en faire un modèle de finance efficace.  Le choix du cadre juridique et législatif  revêt une importance capitale, et donc il serait nécessaire de mettre en place dans les meilleurs délais un cadre réglementaire complet à même de régir l’activité financière islamique, y compris les mécanismes d’accompagnement, de contrôle, d’organisation…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here