Ali Larayedh : « Les craintes sur l’accord de prêt du FMI sont sans fondement »

Lors d’un point de presse, tenu aujourd’hui 23 mai à la Kasbah, le Chef du Gouvernement, Ali Larayedh,  est revenu sur l’accord avec le FMI, qui prévoit l’octroi à la Tunisie d’un prêt de 2.7 milliards $. Étant membre à part entière du FMI, la Tunisie a, selon Larayedh, pleinement le droit de recourir aux  ressources du Fonds mondial  pour financer ses projets de développement.

A ce sujet,  il a  affirmé que les conditions posées par le FMI sont les mêmes que celles posées par le G8 à Deauville en 2011 pour soutenir les pays du Printemps arabe et que les craintes manifestées par certains au sujet de cet accord sont sans fondement.

M. Larayedh  a, par ailleurs,  appelé les médias et les politiciens à revoir l’idée qu’ils ont et qu’ils sont en train de véhiculer sur les  conditions posées par le FMI pour accorder le prêt en question, soulignant qu’il s’agit essentiellement d’une série de réformes que la Tunisie est tenu d’engager pour sortir de la crise actuelle et équilibrer ses finances. Lesquelles réformes concernent essentiellement les caisses sociales (CNSS, CNRPS, CNAM), les  banques publiques, le système de  compensation…et ne peuvent être que bénéfiques à l’économie tunisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here