Les organisateurs de manifestations publiques doivent se conformer aux réglementations en vigueur

« Les organisateurs de manifestations publiques doivent se conformer à la loi en vigueur », a rappelé, mardi 21 mai, le ministère de l’Intérieur.

   Les organisateurs sont tenus d’informer les autorités centrales ou régionales concernées, trois jours au minimum avant la tenue de la manifestation, précise le département de l’Intérieur dans un communiqué.

   Selon la loi fixant les modalités d’octroi des autorisations, les organisateurs doivent faire mention du jour et de l’heure du déroulement de la manifestation, de son lieu et de son itinéraire ainsi que des banderoles et des drapeaux qui seraient portés, ajoute le communiqué.

   Les citoyens, les composantes de la société civile et les partis, toutes sensibilités confondues, sont appelés à se conformer pleinement aux réglementations en vigueur, poursuit le communiqué.

   Le ministère de l’Intérieur note que le Parti des patriotes démocrates unifié avait déposé une demande d’ autorisation pour l’organisation d’un mouvement de protestation prévu, mercredi 22 mai, faisant remarquer que ce parti avait précisé l’heure et le lieu du déroulement de la manifestation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here