Hollande/Ayrault – Sondages : descente aux enfers

A l’image des conditions climatiques qui règnent sur la France : grises et pluvieuses, les sondages plombent les deux têtes de l’Exécutif.

 La cote de confiance du couple François Hollande et Jean-Marc Ayrault recule d’un point en un mois pour les deux hommes, atteignant son taux le plus bas depuis mai 2012, selon un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur publié mardi 21 mai.

 Le chef de l’État, qui avait perdu 4 points en avril à 32 %, subit une nouvelle mais plus légère dégradation de sa popularité en mai, 31 % (- 1 point) des Français se disant confiants en son action. Même érosion pour le Premier ministre, qui voit sa cote de confiance baisser d’un point à 30 %, contre 60 % de défiants (- 1 point). S’il atteint là un seuil critique, Jean-Marc Ayrault reste encore loin des 20 % d’opinions positives enregistrés par Dominique de Villepin au plus fort de la crise sur le CPE en 2006.

Leger frémissement

Malgré la présentation devant la presse de « l’offensive » qu’il compte mener au cours de la deuxième année de son quinquennat, le président enregistre son plus bas score dans ce baromètre depuis son entrée à l’Élysée, même si la proportion des mécontents rétrograde de un point, à 64 %.

 Selon les mêmes sondages, la deuxième conférence de presse de François Hollande a eu un impact sensible sur les résultats de cette enquête. En effet, si les opinions positives à son égard s’établissaient à 29 % auprès des personnes interrogées le 16 mai, elles étaient de près de 32 % auprès des interviewés des 17 et 18 mai. Il faudra donc mesurer avec des sondages ultérieurs le véritable effet qu’a produit cette intervention télévisée sur les Français.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here