L’ultime provocation d’Amina

Amina, une lycéenne de 18 ans qui s’était fait connaître en publiant des photos d’elle seins nus sur Internet, a même poussé la provocation jusqu’à taguer sur un muret près de la grande mosquée Okba Ibn Nafa à Kairouan, sous les yeux médusés des agents de l’ordre et des salafistes.

Elle a été arrêtée dimanche 19 mai pour des “gestes immoraux“, face à un groupe salafiste. La jeune femme risque six mois de prison ferme.

Notre société est musulmane et nous n’acceptons pas ces comportements marginaux“, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur, suite à son arrestation

Selon des vidéos circulant sur Internet, cette jeune fille, connue sous son pseudonyme d’Amina Tyler, s’est rendue à Kairouan, où le groupe salafiste Ansar al-Chariaa voulait tenir un congrès annulé finalement face au déploiement des forces de l’ordre.

Sur ces images, on peut voir la jeune fille conduite par des policiers, ou prise à partie par des civils, après avoir peint “FEMEN” sur un muret, près de la mosquée ou devait se tenir le congrès.

Décrite comme dépressive chronique par ses proches, ses parents l’ont longtemps empêchée de sortir de leur domicile, craignant pour sa sécurité. Fin avril, Amina a fugué et apparaît depuis régulièrement en public, sans pour autant se dénuder.

Le ministère de l’Intérieur n’a pas précisé les accusations retenues contre elle. Néanmoins, l’attentat à la pudeur est passible en Tunisie de six mois de prison ferme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here