Démenti à propos de l’ouverture d’une instruction contre Rafik Abdessalem

Dans un communiqué rendu public, mardi 21 mai, le parquet près le Tribunal de première instance de Tunis a démenti l’ouverture d’une instruction à l’encontre de Rafik Abdessalem, l’ancien ministre des Affaires étrangères.

Le parquet précise à ce sujet avoir ouvert une enquête contre quiconque, après investigations, se serait rendu coupable d’abus de biens sociaux ou d’infraction aux procédures en vigueur dans l’administration, sans retenir d’accusations contre une personne en particulier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here