Tataouine : entrée en exploitation, fin 2013, du projet de production de sulfate de sodium

Le projet d’exploitation de Sebkhet « Oum El Khayalet » à Tataouine, pour la production de sulfate de sodium, entrera en service d’ici fin 2013, a annoncé, lundi, le ministère de l’Industrie.

 La capacité de production de ce projet, lancé par la société ALKIMIA, moyennant un investissement de l’ordre de 60 millions de dinars, est estimée à environ 110 mille tonnes. Les emplois prévus à créer sont de l’ordre de 160 postes permanents outre les emplois indirects.

 Le secrétaire d’Etat chargé de l’Energie et des Mines, Nidhal Ourfelli, dans une tournée dans trois gouvernorats du pays (Tataouine, Gabès et Sfax) a inspecté samedi, le site du projet, pour s’informer de son rythme d’avancement.

 Dans la zone industrielle de Skhira à Sfax, il a pris connaissance de la marche de l’usine tuniso-indienne de production d’acide phosphorique « TIFERT », réalisée moyennant une enveloppe de 750 millions de dinars et dont la capacité de production s’élève à 360 mille tonnes.

  Dans la zone industrielle de Gabès, le secrétaire d’Etat a appelé les intervenants du secteur minier et toutes les parties prenantes à trouver les solutions appropriées pour sécuriser les sites de production, mettant l’accent sur la nécessité de mettre en place une stratégie environnementale cohérente dans la région visant à solutionner les problèmes de pollution résultant du traitement des phosphates.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here