Rafik Abdessalem traduit en justice

Le parquet a décidé,  dans la journée du lundi 20 mai,  de traduire l’ex-ministre des Affaires étrangères, M.Rafik Abdessalem, en  justice pour des affaires de mauvaise gestion.

Selon la radio privée Mosaïque FM, qui a publié cette information sur son site, l’ex-ministre est accusé, d’après l’article 96 du code pénal, d’avoir  utilisé sa qualité de responsable pour en tirer un profit personnel et porter atteinte à l’administration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here