One Tech Holding se lance en Bourse dans une conjoncture politique et économique dans la tourmente

One Tech Holding, groupe tunisien spécialisé dans l’industrie technologique a lancé, lundi, sa première opération de cotation en Bourse.

Cette nouvelle entrée a été célébrée, lors d’une cérémonie au cours de laquelle Chedly El Abed, secrétaire d’Etat auprès du ministre des finances et Moncef Sellami président du groupe One Tech, ont sonné la cloche, à 10  heures, pour marquer l’ouverture de cotation du titre sur le marché principal.

Cette introduction en Bourse s’est effectuée à la suite d’une cession d’actions anciennes portant sur un nombre total de 12,6 millions d’actions diffusées au moyen d’une offre publique à prix ferme et d’un placement garanti, souscrites au prix de 6,500 dinars l’action, soit un montant total levé de 82 MD.

« L’opération intervient à un moment où le pays passe par une étape critique qui n’est pas sans retombées sur les entreprises tunisiennes et sur l’économie nationale en général » a rappelé le président du groupe, Moncef Sellami.

Il est revenu, à ce sujet, sur les affrontements qui ont opposé, le weekend écoulé, à Kairouan et dans la proche Banlieue de Tunis, les forces de l’ordre aux partisans du mouvement salafiste jihadiste, se félicitant de « la détermination du gouvernement à faire face avec fermeté » à ce courant.

« C’est un signal fort rassurant pour l’opinion publique et la communauté d’affaires », a-t-il dit. D’après lui, le groupe One Tech Holding est parvenu à résister à cette conjoncture, et continue d’identifier des sorties sur le marché international. 80% du chiffre d’affaires du groupe, estimé, en 2012, à environ 379MD, sont tirés par les exportations. En 2010, ce chiffre d’affaires s’est élevé à 299 MD.

Chedly El Abed, a fait valoir que « l’introduction de One Tech holding sur le marché principal de la bourse est déjà un signal fort de la résistance de l’économie nationale ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here