Larayedh: « La loi est au-dessus de toutes les formations et mouvances »

Le chef du Gouvernement provisoire, Ali Larayedh, a évoqué, dimanche 19 mai, avec l’Emir du Qatar, Cheikh Hamad Ibn Khalifa Al-Thani, les moyens d’impulser le partenariat  tuniso-qatari, en particulier en matière de coopération financière et technique et de mobilisation des investissements qataris en Tunisie.

« L’Emir du Qatar a réaffirmé sa disposition à promouvoir la coopération bilatérale et à dynamiser les accords conclus entre les deux pays », a déclaré Larayedh, aux médias tunisiens en marge de la visite officielle qu’il effectue au Qatar pour prendre part aux travaux du Forum international de Doha.

Des entretiens sont prévus entre les membres de la délégation ministérielle tunisienne et leurs homologues qataris pour examiner les moyens de mettre en œuvre les propositions tunisiennes, notamment celles relatives à l’intégration des compétences tunisiennes dans le marché de l’emploi au Qatar.

En réponse à une question sur l’insuffisance des investissements qataris en Tunisie en comparaison des intentions déclarées après la révolution, il a mis l’accent sur le soutien indéfectible de l’Etat du Qatar au budget national, sa contribution à la création de fonds, au  lancement de projets économiques et sociaux en Tunisie, soulignant l’existence de nouveaux mégaprojets en cours d’examen à l’instar de la raffinerie de Skhira (gouvernorat de Sfax) et du gisement de phosphates à Sra Ouertane (gouvernorat du Kef).

S’agissant de la question de la lutte antiterroriste, le chef du Gouvernement a affirmé que l’Etat demeure « au-dessus de toutes les formations et mouvances » et imposera la loi à tous, précisant que toute personne qui ne respectera pas les structures de l’Etat ou incitera à la violence, sera soumise à des sanctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here