Ettakatol : mettre le holà à Ansar al-Chariaa

Le parti « Ettakatol » a imputé, dimanche 19 mai, la responsabilité des incidents douloureux survenus à Kairouan et à la cité Ettadhamon , à la mouvance Ansar al-Chariaa qui a refusé de se conformer aux dispositions réglementaires et s’est acharnée à organiser son 3e congrès en violation criante de la loi.

   « On aurait dû éviter les affrontements, si les organisations qui sont à l’origine de la violence et du chaos avaient fait preuve de pondération et de responsabilité », affirme-t-il dans une déclaration.

   A cet égard, Ettakatol met l’accent sur l’impératif de mettre un terme à cette mouvance qui, estime-t-il, « représente un danger pour la stabilité de la société ».

   D’autre part, il dénonce l’atteinte à la pudeur aux alentours de la mosquée Oqba Ibnou Nafaa à Kairouan, en allusion à l’arrestation d’une fille qui a tenté de se déshabiller, faisant remarquer que ces « actes risquent d’attiser le feu de la discorde ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here