En soutien à son processus électoral, la Suède accorde une aide de 15 millions de dinars à la Tunisie

  « La Suède prévoit une aide de 7 millions d’euros (environ 15 millions de dinars) à la Tunisie pour soutenir son processus électoral », a indiqué, vendredi 17 mai, l’Ambassadeur de Suède à Tunis, Jan Thesleff.

   Lors d’une conférence de presse à l’occasion de la visite en Tunisie d’une délégation parlementaire suédoise, conduite par l’élue du Parti modéré au Parlement suédois, Ulrika Karlson, le diplomate suédois a affirmé que cette visite, qui se poursuivra pendant trois jours, vient réaffirmer les bonnes relations établies entre la Tunisie et la Suède et poser les jalons d’une coopération fructueuse, surtout que les échanges commerciaux entre les deux pays ont connu un important fléchissement depuis 2006.

   A cet égard, il a fait état de l’engagement de plusieurs compagnies et groupes suédois à investir et à s’implanter en Tunisie qui, selon eux, « possède un fort potentiel en termes d’investissement dans tous les domaines ».

   Beaucoup de Suédois, a-t-il renchéri, ont choisi la Tunisie comme destination touristique pour leurs vacances, ce qui augure, a-t-il dit, d’une éventuelle reprise de ce marché qui, en l’espace de deux ans, s’est vu réduit au tiers, passant de 62 mille touristes suédois en 2010 à 21 mille seulement en 2012.

   Selon la présidente de la délégation parlementaire suédoise, Ulrika Karlson, cette visite se veut également une occasion pour avoir une idée claire et exhaustive sur la Tunisie en voie de démocratisation.

   C’est pourquoi, a-t-elle souligné, le programme de la visite va comprendre des entretiens avec des membres du gouvernement en place, des parlementaires ainsi que des représentants de l’opposition et de la société civile.

   Elle a, également, tenu à préciser que  » le processus de transition démocratique, les droits de l’Homme, les droits de la femme et la liberté d’expression et d’association seront à l’ordre du jour de ces rencontres ».

   La délégation parlementaire comprend des parlementaires appartenant à différents partis politiques dont le parti modéré, le parti du centre et le parti des chrétiens-démocrates qui forment la coalition au pouvoir et des élus .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here