Tourisme – Objectif : un million de touristes algériens

Une campagne de promotion du tourisme tunisien en Algérie a été lancée au Salon international du tourisme et des voyages (SITEV) qui se tient à Alger du 16 au 19  mai. Une campagne démarrera fin mai et sera diffusée sur plusieurs supports (télévision, journaux, Internet, affichages visuels).

  M. Mohamed Gamra, ministre du Tourisme, a conduit la délégation tunisienne participant au SITEV, forte de plus de 120 professionnels tunisiens. Il a annoncé, à cette occasion, la mise en œuvre d’une opération qui tend à améliorer les conditions d’accueil et de transit des touristes algériens au niveau des postes frontaliers qui seront renforcés cet été en moyens humains et matériels. L’objectif retenu porte sur un million de touristes algériens en 2013.

 Le département du tourisme a indiqué que le ministre a rencontré, à cette occasion, les professionnels tunisiens opérant sur le marché algérien qui ont exposé « nombre de difficultés se rapportant notamment aux tarifs excessifs du transport aérien dont ceux proposés par la compagnie nationale Tunisair et aux problèmes de transfert des transactions commerciales entre les agents de voyages de deux pays« .

Sur le plan de la connexion aérienne entre la Tunisie et l’Algérie, « Tunisair aligne aujourd’hui un vol quotidien sur Alger et deux vols par semaine sur la ville d’Oran. La compagnie a doublé sa capacité aérienne sur ce marché pour la période estivale. Les prévisions pour 2013 portent sur 100 000 passagers au départ de l’Algérie ».

 Au cours d’une rencontre avec les représentants de la presse algérienne et les opérateurs touristiques des deux pays, le ministre a été « porteur de messages rassurants sur la réalité tunisienne actuelle, insistant sur l’amélioration des conditions sécuritaires ».

 Il a précisé que « les libertés des Tunisiens et des visiteurs du pays seront respectés et tout dépassement sera réprimé par la loi »… »Il s’agit, aujourd’hui, de structurer cette demande du marché algérien dans le sens de l’implication directe des professionnels du secteur des deux pays, dans le développement du flux touristique bilatéral ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here