Baisse de 0,2 point du taux de chômage au 1er trimestre 2013

Le taux de chômage en Tunisie a enregistré au premier trimestre de 2013 une baisse de 0,2 point, soit 16,5% contre 16,7% au 4e trimestre de 2010.

Ce taux a régressé de 1,6 point, comparé à la même période de 2012, selon l’Institut national des statistiques (INS), qui réalise une enquête nationale sur la population et l’emploi, tous les trois mois, sur un échantillon de 45 mille familles réparties à travers le pays en tenant compte des milieux urbain et rural.

Le directeur des statistiques de l’emploi à l’INS a précisé, jeudi 16 mai, lors d’une conférence de presse tenue par l’INS, que le taux de chômage est plus important parmi les femmes (247 mille), soit 23,3%, contre 13,9% pour les hommes (398 mille chômeurs).

Au plan régional, le Grand- Tunis a enregistré le taux de chômage le moins élevé (17%) alors que les niveaux les plus élevés du chômage ont été enregistrés au sud-est du pays (23,5%).

On a aussi enregistré les taux de chômage suivants: Nord-Est (12,5%), Nord- Ouest (20,3%), Centre-Est (11,3%), Centre-Ouest (19,7%) et au Sud-Ouest (23,4%).

Selon le responsable de l’INS, le nombre des chômeurs parmi les diplômés du supérieur a enregistré une évolution de plus de 3 mille pour atteindre 231 mille chômeurs (contre 228 mille chômeurs au 4e trimestre de 2012), soit un taux de 33,2 %. Ce taux se répartit comme suit : 22,6% pour les hommes et 45,3% pour les femmes.

L’intervenant a expliqué que le certificat de technicien supérieur est parmi les spécialités qui ont créé le plus grand nombre de postes d’emploi (76 mille).

Les spécialités universitaires, telles la médecine, la pharmacie et l’ingénierie, n’ont pas généré un grand nombre de postes d’emploi. Jusqu’à fin mars dernier, ces spécialités en ont créé 42 mille.

Au cours des trois premiers mois de 2013, 25 mille 400 postes d’emploi ont été créé dans le secteur public et privé, avec 15 mille postes d’emploi pour les hommes et 10 mille 500 postes d’emploi pour les femmes. En 2012, au cours de la même période, 36 mille 400 postes d’emploi avaient été créés.

Laisser un commentaire