Réunion annuelle de l’Union des Bourses arabes (UBA)

Un plan d’action axé sur le développement du marché alternatif

La 38e réunion annuelle de l’Union des Bourses arabes (UBA) s’est tenue jeudi, à Tunis, en vue de faire le bilan de l’année précédente, discuter des nouveautés sur les marchés financiers de la région et élaborer un plan d’action de l’Union pour la prochaine année.

Des directeurs généraux et des présidents des conseils d’administration des Bourses de 17 pays arabes prennent part à cette réunion au terme de laquelle la présidence de l’UBA, assurée pendant la dernière année par le sultanat d’Oman, sera confiée à la Tunisie

Mohamed Bichiou, directeur général de la Bourse de Tunis, a affirmé, à l’ouverture de la réunion, que «le développement de l’activité des Bourses arabes est tributaire de leur bonne gouvernance et de leur capacité à encourager les nouveaux investisseurs».

 Il a indiqué que les Bourses arabes, après avoir modernisé leur cadre législatif et technique, œuvrent à mettre en place des stratégies et des programmes pour sensibiliser les chefs d’entreprises et les autres catégories sociales à l’importance de l’investissement boursier dans l’impulsion du processus du développement socio-économique.

Certains marchés de la région se caractérisent par des conditions d’accès à la Bourse de plus en plus souples, ce qui leur permet de mieux financer aussi bien les nouveaux mégaprojets que les petites et moyennes entreprises (PME).

S’agissant de l’expérience tunisienne, M.Bichiou a fait savoir que compte tenu des spécificités du tissu industriel  tunisien dominé par les PME, un marché alternatif a été créé en 2007, dont les conditions d’accès y sont plus souples outre l’obligation d’avoir un « listing sponsor » qui aide les sociétés à respecter la politique de communication financière.

A cet égard, sur huit sociétés cotées sur le marché alternatif, une seule unité a été introduite sur le marché principal. Bien que ce résultat soit en deçà du niveau requis, le marché alternatif ambitionne d’être une destination privilégiée pour toute entreprise en quête de financement ».

De son côté, le directeur général de la Bourse de Mascate, Ahmed al Marhoun, a mis l’accent sur le rôle de la Bourse dans l’économie de chaque pays, faisant valoir que cet événement constitue une occasion idoine pour réfléchir sur les nouvelles visions pour développer le fonctionnement de la Bourse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here