Ansar Al-Charia déterminés à tenir leur congrès malgré l’interdiction du gouvernement

« Le 3e congrès annuel d’Ansar Al- Charia, prévu dimanche à Kairouan, aura bel et bien lieu ». C’est ce qu’a affirmé, jeudi, le porte-parole d’Ansar Al-Charia (partisans de la loi islamique), Seifeddine Raïs, lors d’une conférence de presse organisée dans une mosquée de la capitale.

« Nous avons pris toutes les dispositions logistiques et organisationnelles pour faire de notre meeting un rassemblement pacifique », a-t-il assuré. « Nous sommes déterminés à le tenir, malgré son interdiction par le gouvernement », a-t-il ajouté. Estimant « qu’aucune autorisation n’est nécessaire pour prêcher la parole de Dieu »,

Seifeddine Raïs a mis en garde que « toute intervention ou tentative d’empêcher la tenue du congrès, sera fermement rejetée ».

Entre 40 et 50 mille personnes sont attendues dimanche prochain, lors du rassemblement programmé entre les prières d’Al Asr et d’Al Moghreb, a-t-il indiqué, notant qu’un « pacte moral a été adopté auquel tous les participants devraient se tenir ».

Dans le même registre, le porte-parole d’Ansar Al-Charia a fait remarquer qu’un accord avait été convenu, au préalable, avec plusieurs compagnies de transport pour assurer le déplacement des partisans du mouvement à Kairouan, mais que « la plupart d’entre elles se sont désistées suite à la décision du gouvernement d’interdire ce meeting sous prétexte qu’une autorisation préalable est exigée ». « Rien ne nous arrêtera et nous nous déplacerons à pied s’il le faut », a-t-il soutenu.

Il convient de rappeler que le ministère de l’Intérieur avait averti, dimanche, que toute association, personne ou parti politique, qui envisage l’organisation d’une activité de prédication dans des lieux publics doit déposer une demande d’autorisation, au moins 72 heures avant la tenue de l’activité.

Les forces de l’ordre avaient, notamment, interdit l’installation de tentes de prêche dans nombre de régions, faute d’autorisation légale délivrée par les autorités compétentes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here