Cimenteries : capacité de production en hausse

Le marché est actuellement marqué par une affluence notable sur le ciment en raison du retour de la saison de la construction, coïncidant avec la saison estivale, ce qui engendre parfois des phénomènes de spéculation  de la part de certains intervenants dont  l’objectif est de créer des perturbations sur le marché et favoriser l’augmentation des prix  de vente sous prétexte qu’il ya une  pénurie au niveau de l’offre.

Face à cette situation, le ministère de l’Industrie informe qu’après les perturbations  enregistrées au cours du mois de mars  dernier, toutes les cimenteries sont actuellement opérationnelles. Ainsi la production quotidienne moyenne de ciment dépasse 25 mille tonnes par jour, tandis que les besoins du marché local  dans les périodes de pointe (mars – avril – mai – juin) sont de l’ordre de 23 mille tonnes /j et 20 mille tonnes en période normale.

Les ventes locales du ciment ont d’ailleurs enregistré une évolution  de 3,35% durant le mois d’avril 2013, par rapport à la même période de l’année 2012, contre une augmentation de 0,9% pour le mois de mars.

 Les ventes des sociétés des Ciments de Bizerte et des Ciments d’Oum khélil à Tajerouine avaient  connu une baisse au cours du mois de mars à la suite d’un arrêt de production pour des raisons sociales et techniques, mais cette contrainte a été dépassée. Suite aux opérations de maintenance et d’entretien des équipements, la société d’Om Khelil a repris ses activités et notamment à réapprovisionner la région (Le Kef) à raison de 3500 tonnes de ciment, en moyenne, par jour.

Il est à noter que certaines cimenteries ont relevé des difficultés quant à l’organisation des camions pendant les opérations de livraison, ce qui influe négativement sur le rythme d’approvisionnement à partir des  usines, perturbant ainsi les circuits de distribution. Aussi le ministère de l’Industrie attire l’attention des citoyens sur la nécessité de faire preuve de lucidité compte tenu de la disponibilité du ciment sur le marché local.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here