Principaux points de l’accord conclu entre le ministère de l’Education et le syndicat

L’accord conclu, mardi 14 mai, entre le ministère de l’Education et le syndicat général de l’enseignement de base, qui a annulé la grève prévue les 15 et 16 mai dans les différents établissements scolaires, a porté sur l’adoption du statut signé le 24 août 2012, la majoration de plusieurs indemnités et la création de nouvelles primes.

   Il a été convenu d’activer les accords relatifs aux dix principales revendications professionnelles qui ont fait l’objet, vendredi dernier, d’une séance de conciliation entre les deux parties. Il s’agit de l’adoption de la dernière version du statut signé entre les deux parties et auquel des amendements ont été apportés concernant, notamment, la rectification des articles relatifs aux promotions professionnelles.

   Le ministère s’engage, en vertu de l’accord, à publier les résultats d’avancement et de changement de grade le 15 juin 2013.

   Les deux parties ont, également, convenu d’ouvrir des perspectives scientifiques au profit des enseignants du primaire, leur permettant de poursuivre leurs études à l’université virtuelle ou encore à l’Institut supérieur de l’éducation et de la formation continue.

   L’on prévoit, dans ce sens, la création d’une commission technique pour la concrétisation de cette proposition.

   L’accord comprend également la révision des dispositions de l’article 35 de la loi d’orientation. Le ministère de tutelle accorde, ainsi, à l’école primaire, le statut d’établissement public à caractère administratif bénéficiant de la personnalité civile et de l’autonomie financière.

   Par ailleurs, il a été décidé de majorer la prime de la rentrée scolaire sur deux tranches ( 120 dinars en septembre 2013 et 60 dinars en septembre 2014).

   Une nouvelle prime mensuelle de 15 dinars sera versée à partir de septembre 2013 aux directeurs, directeurs adjoints et conseillers pédagogiques qui assurent des tâches administratives dans l’un des services relevant du ministère. Cette indemnité sera élevée à 25 dinars à partir de septembre 2014.

   Une autre prime mensuelle de 75 dinars sera octroyée à partir de janvier 2014 aux directeurs d’écoles primaires qui comptent moins de 10 classes, de 90 dinars pour les établissements de plus de 10 classes et de 120 dinars pour les établissements comportant 15 classes et plus.

   L’indemnité mensuelle pour le travail dans les zones rurales sera portée à 63 dinars à partir de 2012 et à 72 dinars à partir de 2013.

   Le ministère de l’Education a décidé d’augmenter à 1600, le nombre des bourses universitaires au titre de 2013/2014.

   Les négociations seront poursuivies au sujet de la réduction des heures de travail pour les maîtres d’application, la prime de départ et celle des risques du métier, peut-on lire dans le procès-verbal de l’accord.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here