L’UGTT requiert une plus grande représentativité des travailleurs dans le CA de la CNSS

L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) a appelé lundi 13 mai, au cours d’une conférence à Mahdia, à une plus grande représentativité des travailleurs dans le conseil d’administration de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS).

Lors de la troisième conférence régionale sur le thème « Le contrat social et les législations du travail dans le secteur privé », avec la participation de syndicalistes représentant les gouvernorats du centre et du sud, le secrétaire général adjoint Belgacem Ayari a appelé le gouvernement à revoir la composition du conseil d’administration de la CNSS pour une représentativité, à égalité, de l’UGTT, l’UTICA et le gouvernement.

La présidence du conseil d’administration de la CNSS serait également assurée, en alternance, par les trois parties de la production, selon le responsable syndicaliste.

Il est impératif, a-t-il dit, de consacrer la représentativité tripartite dans la composition du conseil d’administration de la CNSS afin d’en assurer la transparence dans la gestion « loin des intérêts étriqués« .

Pour sa part, M. Khalil Ghariani, membre du bureau exécutif de l’UTICA, a souligné l’importance de mettre en place un fonds d’assurance à la perte d’emploi afin de consacrer la paix sociale et la protection des employés licenciés.

Une commission planche actuellement sur l’élaboration d’un projet de cette structure avec la participation de représentants des ministères de l’Emploi, des Affaire sociales, du Développement régional et de la Coopération internationale ainsi que des représentants de l’UGTT et de l’UTICA.

« Ce fonds sera mis en place au deuxième semestre de l’année prochaine avec un financement tripartite de la part des parties professionnelles et du gouvernement », a expliqué le directeur général de l’inspection du travail au ministère des affaires sociales Kamel Omrane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here