Prédication interdite dans les lieux publics sans autorisation préalable

Le ministère de l’Intérieur a publié dimanche 12 mai une mise en garde interdisant l’organisation d’activités de prédication dans les lieux publics par une association, une personne ou un parti politique, sans autorisation préalable d’au moins 72 heures avant l’heure de l’activité.

Cette mise en garde du ministère de l’Intérieur vient suite aux incidents survenus samedi à Sidi Hassine, quartier populaire du Grand-Tunis, où “des groupes religieux extrémistes“, selon le ministère de l’Intérieur, ont voulu dresser des tentes de prédication dans la rue.

Refusant la décision d’interdiction de ces activités, un groupe de 300 personnes a attaqué samedi soir les unités de sécurité par jets de pierres et de cocktails Molotov, note le ministère de l’Intérieur, qui fait part de l’arrestation de trois personnes parmi les agresseurs.

Les services de sécurité sont aussi intervenus, utilisant des gaz lacrymogènes, à M’nihla, pour disperser un rassemblement de 200 personnes qui protestaient contre cette interdiction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here