Ali Laarayedh : « La Tunisie compte sur le soutien des institutions financières internationales »

Le Chef du gouvernement tunisien, Ali Larayedh, a affirmé que «pour réaliser ses objectifs de développement, la Tunisie compte sur le soutien des institutions financières régionales et internationales, notamment la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD)».

Larayedh, qui s’exprimait, vendredi 10 mai, lors de l’Assemblée de haut niveau, au palais des congrès à Istanbul, à l’occasion de la tenue du Conseil annuel des gouverneurs de la BERD, a indiqué que malgré la conjoncture difficile, la Tunisie « a réussi à maintenir sa capacité de compétitivité économique et à drainer des investissements. Elle dispose également d’opportunités d’investissement dans tous les secteurs, notamment dans les industries de la mécanique, de l’agroalimentaire, de l’agriculture, du tourisme et des services ».

Il a, également, fait part du souhait du gouvernement de voir s’intensifier les rencontres entre les hommes d’affaires dans l’espace euroméditerranéen, afin d’identifier de nouvelles opportunités de coopération et d’investissement et d’instaurer un partenariat prenant en considération les intérêts de toutes les parties et aidant à l’impulsion du rythme de développement et à la réduction du chômage.

Larayedh a souligné que « le processus démocratique en Tunisie avance à pas sûrs » sur la voie de la finalisation de l’avant-projet de Constitution et l’adoption des lois relatives à l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) et l’Instance provisoire indépendante de l’ordre judiciaire, outre l’annonce de la composition de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA).

 « Nous avons adopté une politique de réforme participative et globale visant à instaurer un climat des affaires et d’investissement en phase avec les exigences de développement en Tunisie, à travers la consolidation de la transparence et la bonne gouvernance », a-t-il soutenu, soulignant la détermination du gouvernement à créer des postes d’emploi, à moderniser l’infrastructure de base, à encourager l’investissement et à réformer le système financier et bancaire.

Le Chef du gouvernement provisoire a, par ailleurs, évoqué les « efforts consentis dans le domaine social en termes de prise en charge des catégories à revenus limités et de préservation du pouvoir d’achat du citoyen à travers la maîtrise des prix de certains produits de base ».

Ali Larayedh, qui effectue une visite de deux jours en Turquie, s’est entretenu, vendredi matin, avec le Premier ministre turc, le président de la BERD et les chefs des  gouvernements d’Egypte et de Jordanie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here